Le mot du président

Prochain match à domicile :

2017-12-02 Ris Orangis

Nouvelle balustrade aux Montboucons :

ça y est, elle est là !!! 

Nous n'avons rien oublié (ni personne j'espère !), voici la liste de tous les généreux contributeurs à l'achat de notre balustrade :

Cyril Hugouneq - Robert et Edith Grislin - Marie-Laure Rossi - Alain Pergaud - Claire Alsruhe - Zaza et Gaby Declercq - Emeline Jouham - Michel Pichoir - Hélène Chapatte - Lukas Frank - Dominique Fumey - Christophe Restelli - Anne Loiget - Corinne Grislin - Cyril Hartman - Eva Hartman - Véronique Hartman - Jean-Philippe Schedid - Thomas Crettenand - Dominique Jouham - Viviane Rossi - Sylvain Curie - Bernard Glorieux - Isabelle Simmen - Catherine Jacquet - Jeanine Velenzuela - Vincent Piguet - Marielle Mausservey - Irène Grave - Nathalie Glorieux - Baform - Gérard Lachaux - Virginie Rossi - Youri Bonnaffé - Jilbo - Arthur Moulin - Sylvain Zamboni - Jean-Luc Gillet - Léo Schedid - Roger Daouphars - Pascal Larne - Lucienne Crevat - Yvonne Maurivard - Alain Marandière - Annick Moutardier - Pierre Martin - Marie-Jo Oudot - Danièle Ferry - La Ville de Besançon - Direction des Sports.
 
Ville de Besançon  Un immense merci à toutes ces personnes,organismes, entreprises, qui nous apportent une aide inestimable en nous permettant de financer un achat essentiel pour le club et pour le Roller Hockey à Besançon.
 
 CAFC Sign Dessous - Vertical

Actualités

Débuts difficiles, victoire quand-même !

Besançon 7 Viry-Chatillon 4

 
Pour leur 1er rendez-vous de la saison, les Griffons recevaient les Rafales de Viry-Chatillon, une affiche inédite puisque la poule N2A cette année est composée majoritairement d'équipes franciliennes (Collégien, Viry-Chatillon) ou du Grand Est (Montigny-les-Metz, Reims, Troyes, Strasbourg), exception faite de Marcy (région lyonnaise).
 
Le match démarrait assez vite par une domination des Griffons, mais dans les premières minutes, ils semblaient fébriles et peinaient à se trouver. C'est Jérôme Lallemand pour Viry qui trouvait  le premier le chemin des filets et donnait ainsi l'avantage à son équipe (8'18", 0-1). On espérait que ce but aiderait les Griffons à retrouver leur jeu, mais au contraire, les Castelvirois parvenaient une nouvelle fois à aggraver le score par Julien Reilhac (15'05", 0-2). A dix minutes de la fin de la première période, il restait du temps, mais il fallait absolument réagir. Ce fut fait, et très vite : sur un beau shoot en pivot, le néo-bisontin Romain Laurens redonnait des couleurs aux Griffons et leur permettait de revenir dans la partie (15'30", 1-2). Moins de deux minutes plus tard, Thomas Jouham remettait avec autorité les deux équipes à égalité (17'24", 2-2).
Le public respirait un peu, voyant les bisontins se remettre tranquillement dans le sens de la marche. En face, on sentait des signes d'énervement, qui allaient s'amplifier au cours du match, donnant lieu à de nombreuses pénalités des deux côtés. D'autant plus qu'après encore deux minutes, c'était au tour de Mathieu Jouham de donner l'avantage au RHB pour la première fois de la partie (19'20", 3-2). Le rouleau compresseur était bien en marche. Cela se confirmait juste avant la mi-temps par un nouveau but du capitaine des Griffons Mathieu Jouham, sur une bonne passe d'Anthony Schmit (24'54", 4-2). On repartait au vestiaire un peu plus serein du côté Bisontin, et plutôt dépité côté Viry.
 
La 2è mi-temps démarrait un peu mieux que la première, et malgré cela, , après un peu plus de cinq minutes de jeu, Romain Biton réussissait à tromper le gardien Bisontin Adrien Romand et redonnait de l'espoir à son équipe (30'29", 4-3). C'était sans compter sur l'efficacité des frères Jouham (but de Thomas, passe de Mathieu, 36'35", 5-3), qui redonnaient deux longueurs d'avance au RHB. Et trois minutes plus tard, les mêmes recommençaient sur une belle combinaison (39'35", 6-3) ! Le travail était parachevé sur un beau tir de Romain Laurens (41'52",7-3), et le but castelvirois de de Thomas Enguerrand (49'51", 7-4) ne changeait pas le cours du match qui se concluait sur une victoire difficile, mais bien réelle des Griffons. On aurait bien sûr préféré ne pas vivre le début d'altercation entre quelques joueurs des deux équipes dans les dernières secondes du match... On se souviendra de cette première journée comme d'une victoire méritée, c'est bien cela qui compte.

 

1/2 finales N4 : on aura bien bataillé !

N4 : un échec pour mieux rebondir ?

L'espoir se sera maintenu presque tout le week-end : samedi, après une belle victoire méritée contre les Elans de Collégien (5-4) à 17H, il fallait venir à bout des Vikings de Cherbourg à 20H pour enfoncer le clou. Malheureusement, cette rencontre là restera au chapitre des regrets. Après un début de match idéal, les Griffons mènent 3-0, tirant parfaitement profit des nombreuses pénalités sifflées contre l'adversaire. Mais les Vikings, expérimentés et patients, remontent tranquillement au score, profitant d'une certaine fébrilité qui s'installe chez les Bisontins. Malgré de gros efforts pour revenir, Cherbourg réussit à préserver sa victoire et renvoie au vestiaire des Griffons frustrés. On focalise alors sur le match du lendemain matin à 9H, on sait que c'est celui de la dernière chance. On sait aussi qu'on aura à affronter l'équipe la plus redoutable du tournoi, celle qui finira en tête : les Nordiks de  Lambersart. Le match commence difficilement, par un but encaissé après seulement 19" ! Mais il continue  plutôt bien, jusqu'à un avantage au score pour les Griffons (3-1) qui durera jusqu'à la pause. Hélas, la 2è période refroidira toutes les ardeurs des Griffons, Lambersart réussissant en quelques minutes à remonter au score (3-3 à 27'40"), et même à passer devant (4-3 à 33'56", puis 5-3 à 36'33) ... Le but de Charles Edouard Kipfer à 59'59" ne changera rien au destin des Griffons qui se verront refuser la porte des finales avec cette deuxième courte défaite. Le dernier match permettra néanmoins de sauver l'honneur en enterrant les Fossoyeurs (victoire 12-6) et en accrochant la 3è place du tournoi. Une petite consolation pour des Griffons déterminés à revenir... l'année prochaine !

 

Pas encore pour cette fois...

Ils ont tout donné !

Les Griffons du RHB sont passés tout près de la qualification en finale N2, mais n'ont finalement pas réussi, face à trois équipes très solides et produisant un jeu de haut niveau.

 
La première confrontation face à Anglet, intouchable grâce à son statut d'ancien pensionnaire de l'Elite, donnait un résultat plutôt flatteur et encourageant pour des Griffons survoltés : une courte défaite 4-3, et Besançon devenait la première équipe à avoir opposé une telle résistance aux Basques d'Anglet (pour info, dans le même tournoi, Anglet-La Teste : 4-0 et Anglet-Lille 6-0).
 
Le deuxième rencontre face à Lille était cruciale et on avait beaucoup d'espoir. Peu avant la fin du match, les Griffons qui menaient 3-2 après un dur combat étaient finalement rejoints au score par les North Patriots et concédaient le match nul (3-3), ce qui reportait tous les espoirs sur le dernier match contre les locaux de La Teste.
 
Un match nul suffisait pour accéder à cette finale tant convoitée. Les deux équipes livraient un très beau match, très serré, avec des occasions de part et d'autre. Ce sont les locaux qui ouvraient le score après 1'38" de jeu, et malgré une nette domination Bisontine, ils gardaient cet avantage jusqu'à la pause.  Dès la reprise, les Griffons reprenaient inlassablement leurs attaques  sur la cage adverse, et Antoine Gillet réussissait à rétablir l'équilibre sur une passe de Léo Schedid (26'12", 1-1).
 
Le plus dur était fait, il fallait maintenant prendre l'avantage sur cette équipe locale décidément très difficile à passer en défense. Malheureusement, malgré une énorme débauche d'énergie des Griffons pour marquer, sur une longue passe de Benoît Gauffin, Quentin Huet pour la Teste réussissait sur une échappée en contre à tromper le gardien Bisontin et à donner l'avantage à son équipe (32'45", 2-1).

Malgré de nouveaux assauts répétés des Griffons, les Girondins tenaient leur score et gagnaient leur place en finale. Dur dur pour les Griffons, auxquels il faut néanmoins rendre hommage pour leur combativité : ils ont tout donné.

Formidable conclusion de la 1ère phase

La classe, jusqu'au bout ! (fin du premier épisode)

Grenoble 3 RHB 6

Les Griffons du RHB ont démontré une fois de plus à quel point leur première place est méritée dans leur poule de classement N2B : ils se sont offert samedi soir le scalp des Yetis de Grenoble (3-6), terminant en apothéose, et sur un superbe match à l'extérieur,  la phase de qualification. Tout au long du match, les Grenoblois ont buté sur un énorme Adrien Romand, solide gardien des Griffons. Les buteurs : Mathieu Jouham à 23'36" (assist Antoine Gillet) ; Anthony Schmit à 24'20" ; Léo Schedid à 29'26" (assist Anthony Schmit) ; Lukas Frank à 37'06" (assist Manu Parra) ; Léo Schedid à 48'58" (assist Sylvain Zamboni) ; Manu Parra à 49'41".
Pour Grenoble : Benjamin Granados à 10'53" (assist Thomas Périno) ; Paul Demars à 17'13" (assist Maxime Lascoux) ; Adrien Sforza à 34'32" (assist Pol Olivella)
 
La prochaine étape commencera samedi 23 avril à 18H au gymnase Brossolette pour les 1/4 de finales du Championnat de France de Nationale2, avec le match Besançon- Collégien à 18H.
Le week-end sera dédié au Roller Hockey à Brossolette, puisque dimanche 24, les Griffons affronteront les Hawks d'Angers à 9H, et les Bugs de Saint-Médard à 15H30.
 
Du très beau jeu en perspective !

 puck

Image4

Champions

de France

N2 2017.

Go Griffons Go !!!

Rejoignez le RHB ! 

Enfants : le mercredi

à partir de 16H30 jusqu'à 18H

Loisirs : le samedi à partir de 13H

Me connecter



Qui est en ligne

Nous avons 36 invités et aucun membre en ligne

Nos équipes

Equipe Pré-natio... N3 !!!

pr-nat
Eh oui, on l'a fait : nous sommes en N3, vivent nous !!!

Les Champions N2, futurs N1 !!!

Nos partenaires

 Ville de Besançon           Bauer           Buena Vista Crédit agricole Hockey Line distribution L Express  NC Distribution Creuze MateriauxFFR